PROJET DE R & D ESTOMATIQUE

MAHER a commencé à développer le projet de recherche et développement “ESTOMATIC: Système de gestion automatique de l’irrigation basé sur les données d’ouverture stomatique”, dont le budget total s’élève à 184 370,00, cofinancé à 85% par le Fonds européen de développement régional (FEDER) par le biais du programme opérationnel plurirégional espagnol 2014-2020), géré par le Centre de développement technologique et industriel ( CDTI).

ESTOMATIC a pour objectif principal développer un nouveau programmateur d’irrigation qui donnera à l’utilisateur la possibilité de gérer automatiquement les activations d’irrigation, en déterminant la fréquence de l’alimentation en eau, en se basant sur l’ouverture stomatique comme paramètre physiologique de la plante pouvant fournir des informations très précieuses sur l’état de l’eau. culture Avec cela, nous entendons faire un pas de plus dans l’irrigation de précision, mettant à la disposition des agriculteurs un outil efficace, combinant plusieurs éléments (réseau de capteurs, stations de mesure et algorithmes de détermination de la conductivité stomatique), facilitant la prise de décision en matière d’irrigation grâce au caractérisation de la stomie et de son niveau d’ouverture afin de vérifier la disponibilité d’eau dans les plantes.

Le projet a été approuvé dans le cadre de l’appel 2017 du programme de coopération technologique internationale avec la Tunisie et sera réalisé grâce à la collaboration internationale commune de MAHER ELECTRÓNICA et du Collège supérieur des ingénieurs de Medjez El Bab en Tunisie, une institution universitaire. situé dans la ville tunisienne de Bejà et spécialisé dans l’hydraulique agricole, la mobilisation et la gestion de l’eau, l’adaptation et l’atténuation du changement climatique. De même, les deux entités bénéficieront du soutien du centre technologique Tecnova, une organisation de recherche de référence dans le domaine des industries auxiliaires de l’agriculture et dont la participation sera d’une grande valeur pour accompagner le développement technologique prévu.

Il sera mis en œuvre dans un délai de 24 mois et aboutira à la validation du nouvel outil développé lors de la réalisation en Tunisie d’un essai agronomique de 6 mois dans les installations d’expérimentation que le partenaire tunisien mettra à la disposition du public. projet.